Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Musique, fichtrediantre!

Tribune
Marguerite :
marie-pierre : J'ai été très intéressée par vos différentes remarque, vos extraits de livres et le commentaire que vous en faites. Tenez-moi au courant, merci.
Bien à vous,

Marie-Pierre Gauthier
Sendy : hi??
Sledymmenly : Today is good poorly, isn't it?

Réagir :
Nom
Adresse web

Grenier
Novembre 2009 : 1 article
Janvier 2009 : 2 articles
Novembre 2008 : 1 article
Juin 2008 : 1 article
Mai 2008 : 2 articles
Avril 2008 : 1 article
Mars 2008 : 1 article
Août 2007 : 1 article
Juillet 2007 : 2 articles
Juin 2007 : 5 articles
Mai 2007 : 1 article
Avril 2007 : 1 article

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Oh ça va c'est bon je sais merci.

Bon en fait, si je n'écris pas, ce n'est pas que je suis partie vacancer dans une contrée radicalement coupée de kikooland oh que non et j'aimerais bien pourtant, je suis toujours sise à la Porte de Paris qui a un nom très cruel en ce moment (je me comprends c'est largement suffisant). Non en fait, c'est juste que je ne sais pas trop sur quoi écrire ici. J'écris un peu ailleurs, mais pas quotidiennement comme j'en avais pris la décision pourtant, et pour le blog je n'ai pas d'idée rutilante en fait.

Et puis la vraie vie se remplit bien, les vacances avec les petits, même à Paris, ça sait être chouettos dès qu'on cesse un peu de glander et de remettre les choses au lendemain. Ca dessine, ça pâtàmodèle, ça sieste peinard, ça se balade, ça librairise, ça piscine un peu... Je goûte tout ça, c'est tout et je n'ai pas envie d'en faire matière à blogage... Ca va bien tout simplement.

Je me souviens très brumeusement du dîner d'hier, avec quelques amis en compagnie d'un authentique rejeton des Bourbons, une espèce de vieillard magnifique, cousinné à tout ce que l'Europe a pu produire de familles royales, un visage superbe, des manières et une distinction qui m'ont fait sentir plus laborieuse et vulgaire qu'une cocotte sortie dîner en ville... Tout ça pour dire, non que ça m'esbaudit de fréquenter du gratin à particule (m'en fous j'ai la partie tête - Gniiik - Applause - Gniiik - Applause), mais j'aime bien les personnages à histoires, les gens capables de te raconter une anecdote datant du trisaïeul comme si t'y étais et hier soir ce fût bombance de ce côté là. Entre les histoires d'évêque devenu fou de terreur par une funeste nuit dans un château de Habsbourg ou la tentative de coup d'Etat en Espagne menée par une vieille femme et ses trois filles , prétextant une santé fragile et un séjour dans les Pyrénées pour aller remplir le train royal d'armes fournies par la Belgique et finalment échouer car le général de 85 ans devant commander l'attaque s'est gouré d'heure et a confondu midi avec minuit c'est ballot, en passant par un joli coup de pute dans une léproserie angolaise, je vous jure que je n'invente rien... Mais qui dit dîner à histoires dit vin, et qui dit vin, dit puteborgne je reraconte drôlement mal, j'ai oublié la moitié des trucs tout ce que je sais c'est que c'était vacheté drôle vous auriez dû entendre ça.

Et maintenant je me trouve face à un dilemme grave pour la fin août:

Si vous estimez que je dois honorer la promesse faite à ma cousine (que j'aime) de me rendre à son mariage, soit la grande réunion de famille où il faudra que je courre après mon fils et ma fille une coupe de champ à la main pour les empêcher d'AlQuaïdiser la pièce montée, et où je serai bien obligée de croiser mes paretns et ma soeur dont j'ai snobé le mariage fin mai, tapez 1.

Si vous estimez que je dois me joindre à mes poteaux qui vont passer une semaine dans le château de notre illustre hôte de hier soir, où il faudra que je courre après mon fils et ma fille un verre de Jurançon à la main pour les empêcher de se jeter dans les douves (y en a), et où il ne serait pas impossible que je croise des fantômes capables de jeter à bas d'une cheminée un buste de Colbert d'une demi-tonne sans érailler le parquet, tapez 2.

Au cas où vous ne l'auriez pas deviné, ceci a été écrit par WeepingWillow, à 23:50 Pour enrichir encore un peu plus la rubrique "Feuilles du jour, feuilles tombées".

Commentaires :

  philooo
21-07-07
à 12:21

vote vinicole vain mais voulu

moi, je suis pour le Jurançon !!!

quitte ensuite à repêcher les petiots au fond des douves...

et si tu croises Belasco, ben tire-toi vite (faut relire richard matheson pour piger ça !)

  Galaktée
21-07-07
à 17:42

2
deux
two
zwei
dwa
2
!!!!!
Vive les douves!!

(moi zaussi j'aime les personnages à histoires)


  Jost Van Dyke
23-07-07
à 03:46

Mon vote

Ah bon sang, j'espère que mon commentaire ne va pas être surtaxé à 0,35€ la ligne.

Et bien moi je dirais la 1. Et oui la famille, on sait à quoi s'attendre, on sait avec qui ne pas s'entendre. Mais en même temps en vieillissant, on s'aperçoit que c'est essentiel.


  Aoiffe
23-07-07
à 10:55

My vote : 1
Passe que en tant que fervente adepte de la théorie économique de la rationnalité de l'individu, je pense que c'est pas la solution la plus évidente, mais sinon c'est emmerdes à long terme garanties ("ouiiiiii, mais t'es pas venue à mon mariage, je te parle plus")
Ou la mise en pratique du dilemme éthique de conviction et éthique de responsabilité.

  Oncle Paul
23-07-07
à 13:33

Moi je dis 1, aussi. Il y aura de d'électricité dans l'air, quelques regards fuyants et, avec un peu de chance une engueulade dans le cuisine. yes ! ça fera une jolie note pleine de sarcasmes !

  philooo
23-07-07
à 19:30

on peut aussi aller pisser du jurançon dans les douves en famille.


et pis merde, débrouille-toi avec eux, WW, tu sais que mon "ex-famille" n'est pas facile à vivre également :o))

  WeepingWillow
WeepingWillow
24-07-07
à 14:48

A tous ceux qui me conseillent de voter 1: - les emmerdes familiales, chez moi ça fait plus de cinq ans qu'elles durent, les regards fuyants et les engueulades en cuisine aussi et je crains que ma venue, après ma précédente et volontaire absence, n'attise encore le feu vengeur de la Sainte Trinité parentale (Papa-Maman-Soeur Aînée), même s'il reste encore tout une tripotée de frères, soeurs, cousins, cousines, germains, issus de, à toutes les modes de Bretagne possibles et avec qui je n'ai aucun problème, mais que voulez-vous, le coup du chien à trois têtes, quand bien même serait-il à l'entrée des Champs Elyséens en vrai de vrai, ça reste un mode de dissuasion qui a fait ses preuves depuis l'Antiquité...

Pour le 2: j'aurai peut-être en plus la possibilité d'y aller sans mes petits goujons (ce qui signifie que chouille possibeule du coup) , de surcroît, une amie vue hier soir m'a dit qu'elle se tâtait pour venir concluant par un "Si t'y vas, j'y vais". Pression morale, tout ça...


  Galaktée
25-07-07
à 14:29

Re:

Qui saurait résister à une telle pression morale???

Moi je dis, la famille, on la choisit pas, les amis, si.

  -nungesser-
-nungesser-
25-07-07
à 18:09

Re:

2 !!

Vaut mieux éviter Cerbère et profiter du sémillant chatelain à 1 tête.
Bref ça dépend du type d'histoires que tu recherches...

la bise



  Blouzu
31-07-07
à 20:30

2

2

  Mexico Valdez
19-08-07
à 01:15

Je répond 3, louer les gosses a un couple qui ne peut pas en avoir (j'ai des adresses) et aller se pochetroner au rhum au Costa-Rica (parceque j'aime ça) en se tapant des sympathique Ticos.

  WeepingWillow
WeepingWillow
23-08-07
à 21:40

Bon au cas où ce n'était pas évident à tout le monde, c'est le 2 qui a remporté la finale. Je pars demain et je compte bien trouver ce fils de marquise de fantôme dussé-je y passer le ouikende.



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom